theme1

Location meublée et parahôtellerie

Démêlez les noeuds de la fiscalité
vendredi, 21 octobre 2016 13:25

J'anime une nouvelle formation location meublée et parahôtellerie le 16 novembre 2017

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Je vais animer une deuxième formation sur la location meublée et la parahôtellerie le jeudi 16 novembre 2017.

Cette formation vise à transmettre aux participants la maîtrise des principes essentiels de la réglementation applicable aux loueurs en meublés et aux exploitants parahôteliers.

L'accent est mis sur la réglementation fiscale et sur les schémas d'optimisation. Mais la formation évoque également le régime juridique et le régime social.

Cette formation présente l'intérêt d'évoquer à la fois la location meublée et la parahôtellerie. Il s'agit notamment de montrer les différences entre ces deux régimes et comprendre les enjeux du choix entre l'un ou l'autre de ces régimes.

La formation évoquera la réglementation juridique (urbanisme, bail, classement touristique, …) et la réglementation fiscale et sociale (TVA, impôt sur le revenu, régime des plus-values, ISF, donation,…).

Elle présentera une synthèse de l'ensemble des règles applicables aux différents cas de location meublée et de parahôtellerie (gîte, meublée de tourisme, location meublée longue durée, résidence hôtelière). Elle évoquera l'ensemble des schémas d'optimisation.

Elle donnera lieu à un support écrit de plus de 200 pages, complet, distribué aux participants.

Le public visé est large. Il s'agit des personnes exploitant une activité de location meublée ou de parahôtellerie. Il s'agit également de leurs conseils : experts-comptables, avocats, notaires, conseils en gestion du patrimoine, banquiers, etc.

Le nombre de participants est limité à 20.

Le prix de la formation est de 650 € HT, soit 780 € TTC.

Si vous êtes intéressé, merci de me contacter directement par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 1095 fois

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Rogier VAN STRATUM lundi, 14 novembre 2016 14:41 Posté par Rogier VAN STRATUM

    Bonjour,
    Nous sommes propriétaires d'une maison sur les côtes Normandes, que nous louons par semaine et weekend. Actuellement je suis consideré comme LMNP et je déclare les Chiffres d'Affaires chaque année: régime micro avec abattement de 71%.
    Nos Chiffres d'Affaires dépassent déjà depuis 2010 le seuil de € 23.000.
    Il s'agit pour une partie d'une auto-construction (nous avons acheté la maison "hors d'eau, hors d'air" de notre SARL Marchand de Biens), mais nous avons fini tout l'intérieur avec des factures (majoritairement de matériaux) à l'appui. En 2011 nous avons souscrit un prêt de restructuration sur le bien pour financer des problèmes de trésorerie (professionnelle et privé).
    J'ai plusieurs questions:
    * comment formaliser notre passage de LMNP à LMP?
    * est-ce que c'est possible de faire ce passage partiellement rétro-actif (depuis quelques années les revenus LMP sont supérieurs à nos autres revenus) ?
    * est-ce que les intérêts de ce prêt seront déductibles dans notre future comptabilité LMP?
    * quel valeur à utiliser pour les amortissements: (prix d'achat 2007 + tous les factures - valeur du terrain, qui est connu par notre comptabilité de la SARL Marchand de Bien) ou la valeur actuelle du marché ou ........?
    Merci d'avance pour votre retour. Bien cordialement,

    Rogier VAN STRATUM

  • Lien vers le commentaire Duvaux Paul lundi, 14 novembre 2016 15:31 Posté par Duvaux Paul

    Une réponse sérieuse supposerait de connaître votre dossier et une étude payante. Ce n'est pas nécessairement votre intérêt de passer LMP. Je vous conseille de prendre contact avec un expert-comptable spécialisé.

  • Lien vers le commentaire Serval jeudi, 23 mars 2017 22:36 Posté par Serval

    Bonjour,
    Je découvre avec beaucoup d'intérêt votre site. Merci pour vos articles.
    Est il possible de se procurer le support écrit de la formation svp ?

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.