theme1

Opinions

Vous ne serez peut-être pas d'accord
lundi, 05 juin 2017 17:24

Chef d'entreprise de tout le pays, unissez-vous contre Macron

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Camarade chefs d'entreprise, révoltez-vous contre les projets délirants de M. MACRON.

Je lance un appel à tous les chefs d'entreprise et gérants de SARL qui relèvent du régime des travailleurs indépendants.

M. Macron envisage de porter atteinte à ce régime, relativement peu coûteux, pour contraindre les chefs d'entreprise à intégrer le régime délirant des salariés, sous prétexte de leur accorder des droits nouveaux.

Chers camarades chefs d'entreprise, ne tombez pas dans le panneau : gardez le RSI et refusez les droits nouveaux en matière de chômage si vous voulez éviter de payer plus d'impôt.

M. Macron est un président jeune et dynamique.

Il secoue (un peu) le cocotier de l'Etat français.

Les idées de M. Macron sont souvent intéressantes, mais parfois mauvaises.

J'en vois au moins deux qui sont très mauvaises.

 

Une protection absurde contre le chômage

Pour les travailleurs indépendants, il y a d'abord l'idée de créer une assurance chômage.

Mais qui a réclamé ce droit nouveau ? Personne.

Qui parmi les chefs d'entreprise réclame le droit de bénéficier d'un régime d'assurance chômage ? Personne.

Ce droit nouveau nous enfonce encore un peu plus dans une société d'assistanat et de fraude sociale.

Ce droit nouveau va devoir être financé et ce sont les entreprises qui devront le payer.

A titre personnel, en tant qu'avocat fiscaliste, le risque d'être au chômage est nul. Je vais devoir payer plus d'impôts pour financer les petits malins qui trouveront intérêt à se mettre au chômage pour vivre au crochet de la société.

L'idée de M. Macron est de nationaliser l'assurance chômage et de la financer par l'impôt. Une telle idée peut se défendre s'il s'agit de financer ce qui relève de la politique culturelle comme le régime des intermittents du spectacle ou ce qui relève de la solidarité, par exemple pour les chômeurs de longue durée.

Mais l'assurance chômage est en principe un régime d'assurance.

L'idée est que chaque salarié se protège contre le risque du chômage, en cotisant à une caisse d'assurance.

Malheureusement ce principe, assez bon à l'origine, a été dévoyé par la fraude et les abus en tout genre. Il n'est plus adapté au monde moderne et à la société française où les citoyens s'estiment en droit d'utiliser le système au maximum.

Je préconise un régime d'auto-assurance, c’est-à-dire un système de compte d'épargne obligatoire. Tout salarié serait tenu d'affecter une partie de son salaire à un compte bloqué. Il pourrait débloquer les fonds du compte seulement en cas de chômage. Et s'il n'use pas du compte pendant sa carrière, il peut récupérer les fonds sous la forme d'un capital au moment de son départ à la retraite. Il n'y aurait plus de mutualisation des risques. Le régime serait plus individualiste mais il n'y aurait surtout plus d'abus.

Sauvons le RSI

Une autre idée critiquable de M. Macron est de supprimer le RSI. Cette idée plait, c'est vrai, à certains travailleurs indépendants qui ont été traumatisés par la mauvaise gestion du RSI.

Mais c'est de la pure démagogie.

Si le RSI est supprimé, le risque est élevé que les travailleurs indépendants se retrouvent un jour au même régime maladie que les salariés.

Or aujourd'hui le taux de cotisation du régime maladie des travailleurs indépendants s'élève à 8 % tandis que le taux du régime maladie des salariés est de 16 %.

La différence de taux s'explique par le fait que les travailleurs indépendants sont beaucoup moins souvent en arrêt maladie que les salariés.

Les chefs d'entreprise sont rarement malades car ils ont une entreprise à faire tourner. Même quand ils sont un peu souffrants, ils vont travailler, contrairement à certains salariés qui trouvent des médecins pour leur signer des arrêts de travail de complaisance.

Je demande le maintien du RSI et surtout le maintien d'un régime maladie indépendant pour les chefs d'entreprise. Je ne veux pas financer les arrêts maladie abusifs des salariés.

Les chefs d'entreprise travaillent et créent de la richesse. Tout le monde en profite car la richesse produite sert en partie à financer l'Etat et les organismes sociaux. Mais il faut préserver l'esprit d'entreprise, c'est-à-dire notamment la prise de risque et le sens des responsabilités. Ne transformons pas les chefs d'entreprise en nouveaux assistés !

Chefs d'entreprise de tout le pays, unissez-vous contre Macron !

Lu 671 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.